La bienveillance est fondamentale dans le développement de l’enfant et de l’adolescent

25 février 2019

Le Dr Catherine Guegen, nous explique en s’appuyant sur les neurosciences que la bienveillance est fondamentale dans le développement de l’enfant et de l’adolescent. En effet, son cerveau est fragile et immature et le sera jusqu’à minima ses 20 ans. Chaque expérience que fait l’enfant a un impact sur le développement de son cerveau. L’éducation empathique, aimante et soutenante aide l’enfant à se construire de manière optimale, agissant ainsi sur la production d’hormones liées au bien être. L’enfant, qui se sent bien et en sécurité développe des capacités relationnelles telles que l’altruisme, la coopération…

Ceci favorise également, le bon développement des parties de son cerveau (cortex et hippocampe) en lien avec les apprentissages. Or, on le sait aujourd’hui les capacités d’attention, de compréhension, de réflexion et de mémorisation sont décuplées quand l’enfant est disponible émotionnellement et qu’il prend plaisir à apprendre. A l’inverse, si l’enfant est confronté seul à des situations stressantes à répétition, son cerveau libèrera (par le biais de l’amygdale) de l’adrénaline et du cortisol hormones qui a long terme deviendront nocives pour le cerveau de l’enfant entravant ainsi notamment le développement de con cortex.

Vidéo du Dr Catherine Gueguen, neuropédiatre.

Issue du MOOC de l’Université des colibris “Comment améliorer l’éducation autour de soi?”

Informations supplémentaires : ecoledesenfantsheureux.wordpress.com

Donec ut porta. elementum sit Praesent ut Phasellus